SE SOIGNER ET PRÉVENIR

    SE SOIGNER ET PRÉVENIR

    L’approche de la personne est individualisée; le symptôme est replacé dans son contexte global qui tient compte de l’unité profonde entre l’appareil locomoteur et l’appareil psychique. Selon les besoins de la personne, les praticiens de la méthode utilisent une approche corporelle et/ou psycho-comportementale. L’approche kinésithérapique utilise des outils dont la variété permet une adaptation au terrain spécifique de chacun. Ils regroupent des manœuvres de massage, des techniques réflexes, des postures d’étirements ou encore des stimulations, afin d’accorder les tensions musculaires entre elles, ainsi que des modelages ostéo-articulaires pour retrouver une liberté de mouvement.

    A titre thérapeutique

    En se basant sur la notion de terrain prédisposant, la Méthode G.D.S. remonte à l’origine de nombreuses pathologies habituellement regroupées sous le vocable d’affections rhumatismales (arthroses, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, lumbagos, sciatalgies, cruralgies…).
    En orthopédie, les troubles statiques de la colonne vertébrale (excès de lordose, de cyphose ou scoliose) en tirent bénéfice, d’autant plus que l’approche est globale et prend en compte un grand nombre de paramètres entrant en jeu dans ces affections. Elle propose des solutions efficaces et durables pour le traitement des atteintes des membres inférieurs (coxarthroses, douleurs et troubles statiques des genoux et des pieds…) et des membres supérieurs (périarthrite scapulo-humérale, tendinites du coude, syndrome du canal carpien …), ainsi que pour les séquelles de fractures, d’entorses et d’élongations. Elle est utile dans la prise en charge des conséquences locomotrices d’atteintes neurologiques. Font également partie de ses applications, l’accompagnement périnatal et l’accompagnement du développement de l’enfant ou de l’adolescent sujets à des problèmes corporels ou comportementaux.

    A titre préventif

    Le développement de la présence au corps permet une meilleure gestion au quotidien des douleurs posturales liées aux gestes professionnels, des tensions musculaires dues au stress et prévient l’usure prématurée des articulations. La Méthode G.D.S. propose aussi des stratégies d’entretien pour éviter les récidives et l’apparition de nouveaux dysfonctionnements.
    A tout âge de la vie, elle conduit la personne vers une plus grande autonomie.